Les techniques de conduite dans Super Mario Kart

Ici, vous trouverez le descriptif des techniques employées dans Super Mario Kart(et par la même occasion le lexique employé par les pros de Super Mario Kart) Ne Négligez pas toutes les informations ici présentes, elle vous seront indispensables pour vous améliorer par la suite!

Techniques Non-Nbt (Conduite « normale »)Techniques NBT (avancées)
1) C’est quoi le Non-Nbt?1) C’est quoi le NBT?
2) Le saut (R)2) Les Boosts
3) Le contre-braquage3) Le Releasing gas
4) Les Slides4) Long Boosts et Infinite Boosts
5) Le Pipejump5) Le Flatboost

Le Non-Nbt

Non-Nbt signifie littéralement « Non-New-Boosting-Technique »(sans technique de boost). C’est la conduite normale par excellence dans Super Mario Kart.

Comment reconnaître un temps Non-Nbt d’un temps NBT?

Pour faire un temps Non-Nbt, vous êtes autorisés à:

  • Utiliser R
  • Utiliser le contre-braquage.
  • Utiliser les slides aux Koopa Beachs et aux Vanilla Lakes
  • Faire des Pipejumps
  • Franchir les plateformes aux Ghost Valleys sans utiliser de boost

En revanche, un temps n’est plus considéré Non-Nbt mais Nbt si:

  • Vous utilisez des zizgags de droite à gauche où de gauche à droite pour déclencher un boost
  • Si vous utilisez un boost pour faire du hors-piste
  • Si vous retardez l’enclenchement de votre boost pour le déclencher à votre convenance sur la piste ou en dehors de la piste
  • Si vous utilisez un Long-boost, un Super long boost , un Infinite boost ou un Flatboost

Vous l’aurez compris, le Non-Nbt se distingue du NBT par l’absence quasi-totale de boost!
Néanmoins, il existe quelques exceptions:

  • Les boosts déclenchés naturellement lors d’une épingle: à Mario Circuit 2 et Mario Circuit 3 lors de l’épingle la plus sèche.

En conclusion, sâchez que les temps Non-Nbt sont moins rapides que les temps NBT (par exemple, le record du monde actuel NBT sur Mario Circuit 1 en Time Trial est de 58″36 contre 1’00″83 pour le record du monde Non-Nbt).
Vous ne jouez qu’en Non-Nbt et vous ne maîtrisez pas encore le NBT? Rassurez vous! Il existe deux sites des records du monde à Super Mario Kart, celui des records du monde NBT, et celui des records du monde Non-Nbt! Si vous souhaitez déposez vos records Non-Nbt en Time Trial afin de vous confronter à l’élite, cliquez ici sur le site des records Non-Nbt à Super Mario Kart.

Vous retrouverez par ailleurs les liens des sites des records du monde NBT et Non-Nbt dans la rubrique « Liens Utiles ».

Le Saut avec R (ou L)

1) Description: Lors de mes premières parties de Time Trial il y a de cela quelques années, je jouais sans utiliser la touche R de la manette. Je pensais que cette touche ne servait pas à grand chose…
Or, grossière erreur: il est absolument indispensable d’utiliser la touche R pour progresser à Super Mario Kart dans tous les modes de jeu, que ce soit en Non-NBT ou en NBT!

Avec la touche R(ou L si vous êtes gaucher ou si vous préférez utiliser celle-ci, puisqu’elle possède la même fonction), vous pouvez sauter avec votre Kart. Et, en sautant avec le Kart tout en utilisant les touches directionnelles, vous pouvez peaufiner très précisemment votre trajectoire!

Tous les records du monde en Time Trial à Super Mario Kart sont faits en utilisant R! C’est la touche (or direction) la plus sollicitée dans SMK. Vous ne jouez pas encore avec la touche R? Mettez vous dans le bain le plus rapidement possible, et, avec un peu d’entraînement, vous pulvériserez vos records!

Le contre-braquage

Le contre-braquage est l’une des techniques clés de pilotage de Super Mario Kart. Cela consiste à mettre son kart droit à la fin d’un virage. On appelle aussi cette technique « saut de rétablissement ».

Quelle est son utilité ??

Eh bien c’est très simple: rester le plus en place possible, donc serrer les virages et gagner un maximum de temps! Cette technique est donc indispensable pour établir de meilleurs temps!

Comment effectuer un contre-braquage ??

La manipulation à faire pour contre-braquer est la suivante: Imaginons que nous sommes sur Ghost Valley 1. Vous entamez le premier virage à gauche normalement, et , à la fin de celui-ci, appuyez sur direction opposée+R: et là, votre perso effectue un contre-braquage. Il se redresse perpendiculairement, et rétablit sa trajectoire. Si vous préférez, votre personnage effectue un saut de rétablissement « sec » et « droit », sans inertie du kart.

En conclusion, sachez que pour bien maitrîser Super Mario Kart, vous devrez apprendre à maîtriser sur le bout des doigts le contre-braquage. Pour vous aider, toutes mes vidéos personnelles dans la rubrique « mes records » et « mes videos » sont truffées de contre-braquage!

Les Slides

N’ayant pas le temps de rédiger un article complet sur les slides pour le moment, je vous conseille de consulter l’article rédigé par Kartseven, triple champion de France de Super Mario Kart, en cliquant ici

Le Pipe-Jump

Le Pipejump est une technique avancée en Non-Nbt à Super Mario Kart. Seuls les plus grands joueurs arrivent à maîtriser parfaitement cette technique!
Pour vous attaquer au Pipejump, il vous faut maîtriser toutes les techniques Non-Nbt énoncées précédemment à la perfection (maîtrise de R et contre-braquage).

En quoi consiste un PipeJump? 

Cela consiste à passer entre un tuyau situé à l’angle d’un virage et au dessus d’une portion de terre sans la toucher.

Utilité du Pipejump: Pourquoi faire un PipeJump?

Tout simplement pour gagner encore plus de centièmes! Evidemment, il est très difficile de bien rentabiliser un Pipejump. Prenons par exemple l’avant dernier virage de Mario Circuit 1: On peut gagner jusqu’à 5 centièmes en passant à l’intérieur du tuyau et non à l’extérieur comme on le fait d’habitude. Evidemment, 5 centièmes ne représentent pas grand chose pour un novice, mais pour les pros de Super Mario Kart si! Et en Time Trial, le moindre centième compte, ne l’oubliez pas!

Comment faire un Pipejump

 Il est assez difficile de décrire comment effectuer une telle manoeuvre. Disons que c’est un savant mélange entre dextérité avec R et contrebraquage au bon moment! Cela relève aussi beaucoup de l’instinct de la sensation du bon geste.
Pour vous aider et pour voir à quoi ressemble un Pipejump, vous pouvez consulter l’une de mes videos, à savoir mon 12″18 Non-Nbt sur MC1 avec Bowser.Vous verrez que j’effectue un Pipejump dans l’avant dernier virage du tour ;-).

5)Dans quelles courses peut-on faire un PipeJump? 

Les courses ou il est possible de faire un PJ sont les suivantes:

  • MC1 (aux virages 3 et 4, celui du 3ème virage étant d’une difficulté extrême!)
  • MC2 (virages au 2 tuyaux avant la grande épingle et dans cette grande épingle elle même)
  • MC3 (dans le deuxième virage et l’avant dernier virage) Le pipejump du jeu le plus facile à réaliser est celui de l’avant dernier virage d’MC3, mais pour autant pas forcémment le plus facile à rentabiliser!
  • CI2 (au deuxième virage entre la fleur et la terre, même si on appelle ça un « FlowerJump »!:p).
  • MC4 (fin du deuxième et troisième virage et au dernier virage)

Le NBT

Le NBT est une technique de conduite avancée. C’est une technique qui va changer votre vie! NBT signifie littéralement « New-Boosting-Technique », donc en utilisant des « boosts ». Qu’est ce qu’un boost et comment en faire un ? Cela, nous le verrons plus tard dans la rubrique des boosts. Ici, je me contenterais de vous faire un bref descriptif sur ce qui est réalisable ou pas en conduite NBT. Quelle est l’utilité du NBT ? Eh bien, vous faire gagner un maximum de temps !

New Boosting technique:

En NBT, vous pouvez:

  • Utiliser la technique des zizags+R pour déclencher un boost quand vous le voulez.
  • Vous pouvez faire du « hors-piste » tout en gardant une vitesse optimale.
  • Vous pouvez utiliser toutes les techniques Non-Nbt décrite dans la partie Non-Nbt

En Revanche, vous ne pouvez pas:

  • Utiliser des tricks/glitchs(genre faire le tour de la ligne d’arrivée à KB1 dans l’eau etc…)

Sachez que le NBT est la technique qui vous permettera, si vous parvenez à bien la maîtriser, de vous approcher des meilleurs temps mondiaux!

Voici le site officiel des records du monde à Super Mario Kart en NBT.Vous pouvez envoyer vos temps à l’adresse suivante: supermariokart@yahoogroups.com. Les temps faits sur émulateurs ne sont pas acceptés.

Les Boosts

N’ayant pas le temps pour le moment de rédiger un article détaillé sur les boosts, je vous conseille de consulter la page suivante: Les boosts

Le Releasing gas

Le releasing gas est une technique qui consiste à relâcher le bouton B pendant toute durée d’un boost(ceux hors-piste principalement). Quel en est l’intérêt? A la fin du boost, vous atteignez une vitesse max critique.Quand le boost se termine, le bruit que fait le moteur en surrégime s’estompe et redevient comme avant le boost. Vous perdez donc de la vitesse brusquement. Or, relâcher B à la fin d’un boost hors-piste permet au moteur de ralentir moins rapidement. Le releasing gas est donc bien rentable, pour peu qu’il soit bien effectué.

Long Boosts et Infinite Boosts

Qu’est ce qu’un Long Boost ?

Un Long Boost est une technique qui consiste à se cogner contre un mur, après l’utilisation d’une flèche turbo ou d’un champignon(ou même mais c’est moins fréquent, sur un adversaire ou un bloc de glace) pour bénéficier d’une vitesse maximale, afin de ralentir de manière très importante la décélération du kart jusqu’à la vitesse normale ! Ce genre de technique fait gagner au moins une seconde, sans compter tout le coupage hors-piste qui peut s’effectuer! Cette technique est principalement utilisée pour les records en GP150cc et sur MC2 en Time Trial(bien que je ne sois pas du tout d’accord avec l’utilisation du LB en Time Trial sur le site mondial des records).

2) Comment faire un Long Boost ?

Comme je vous l’ai dis plus haut, il faut se cogner contre un mur en utilisant soit l’élan d’une flèche turbo, soit un champignon. Imaginons que vous prenez un champi et vous l’utilisez: lorsque vous arrivez près du mur, relâchez le bouton B, et appuyez sur R juste avant de cogner le mur. Veillez aussi à ne pas maintenir une direction enfoncée lorsque vous touchez le mur, car cela peut aboutir au déclenchement d’un long boost « raté » ou de « tracteur » comme diraient certains…
Autre détail: ne réappuyez pas sur B pendant votre long boost, sinon cela annulerait son effet.

3) L’Infinite boost en Time Trial.

En Time Trial, il y a une course où l’on peut tenter un flap en étant en boost infini: c’est… MC2!! MC2 est décidemment une course à part…

4) Comment faire un Infinite Boost sur MC2 ? 

En fait, il vous faut arriver avec un boost en releasing gas, en prenant les flèches turbos vers l’arrière!Je vais essayer de vous expliquer cela en plusieurs étapes:

a) 1ere Etape:

Vous avez compris, l’endroit où il est possible de déclencher un Infinite boost se situe sur les flèches turbos, donc à l’approche de la fin de la course. Et, par la suite, il vous faudra prendre en sens inverse le circuit(mais ça nous verrons lors de la prochaine étape).
Arrivé à la fin du virage, et à l’approche des flèches turbos, gardez R enfoncé et commencez à vous rabattre sur la droite(ou sur la gauche comme vous voulez). Commencez à zigzaguer, et mettez vous dans le sable: cela vas vous permettre de ralentir, et donc de mieux vous préparer à prendre le circuit en sens inverse.
Arrivé vers la fin de la portion de terre, braquez à font vers la direction des flèches turbos tout en effectuant au préalable un ou deux sauts avec R, pour vous placer idéalement. N’oubliez pas aussi de relâcher B. Et, si vous avez correctement effectué la manip, vous partirez en Infinite Boost en sens inverse du circuit! Bravo!

b) 2ème Etape:

C’est super, vous avez réussi à déclencher l’Infinite boost! Mais vous êtes en sens inverse! Comment faire pour revenir dans le sens du circuit afin d’entamer un tour complet en Infinite Boost en sens normal?
Eh bien, si vous connaissez bien le tracé de cette course, vous avez déja remarqué la grande partie de sable en début de course: c’est ici que l’on va pouvoir faire demi-tour! Pendant votre Infinite boost, faîtes bien attention à ne toucher aucun obstable , et ne réappuyez pas sur B ou R: cela annulerait tout simplement l’effet de l’IB.

c) 3ème Etape:

Comme je viens de vous le dire, il ne faut toucher aucun obstacle, sinon cela annulerait l’effet de l’IB. Si vous avez réussi toutes les manips nécessaires, vous devriez vous retrouver dans le bon sens de la marche, prêt à entamer un nouveau tour. Oui, mais, le problème, c’est que vous ne devez pas retoucher les flèches turbos pendant votre IB, sinon cela détruirait l’effet de l’IB! Comment faire? Eh bien, il vous faut prendre le tremplin situé juste derrière les flèches turbos, sans toucher ces dernières!Cela peut vous sembler compliqué, et effectivement,ça l’est au début. Mais vous verrez, avec de l’entraînement, ce n’est pas si impossible que ça!

d) 4ème Etape:

Voilà, maintenant, il ne vous reste plus qu’à effectuer un tour propre en IB pour pulvériser votre flap!Coupez au maximum dans le sable lorsque c’est possible, afin de gagner un maximum de temps. Pour la fin de la course, vous pouvez si vous le souhaitez prendre les flèches turbos, et finir le flap « normalement », soit vous pouvez effectuer un LB, ce qui est plus rentable, mais plus difficile à faire!

Le Flatboost

Le Flatboost est une technique avancée en NBT, que seuls les meilleurs joueurs pourront mettre en pratique. Je vous conseille avant de vous y essayer de maîtriser parfaitement la conduite en NBT.

Qu’est ce qu’un « Flat »boost ?

un Flatboost consiste à appuyer en même temps sur les 2 boutons de saut (L et R) pour annihiler le saut, et donc commencer directement à zigzaguer, et gagner ainsi un quart de seconde sur la préparation du boost ! C’est la dernière technique avancée en NBT trouvée à ce jour(2007!) pour Super Mario Kart. Elle est evidemment très difficile à mettre en pratique, mais aussi à rentabiliser.

3) Exemple de Flatboost: Pour visualiser la technique du Flatboost, vous pouvez consulter la video de mon record perso sur CI1 au flap, 10″77 avec Bowser.Vous verrez que pour préparer le dernier boost pour franchir la grande partie de terre de la fin, je ne saute pas en retombant au sol. J’utilise donc la technique du flatboost pour commencer à préparer mon boost le plus rapidement possible, afin de pouvoir le déclencher plus rapidement.